Etre soi grâce au coaching.

devenir soi

Dans cet article, je vous propose d’aborder le sujet ETRE SOI, ou DEVENIR SOI, au travers de textes tantôt écrits de ma main, tantôt par des personnes que je respecte et admire, et avec lesquelles je me sens parfaitement en accord sur le sujet.

Etre soi, c’est être authentique.

Etre authentique permet de nouer des liens authentiques avec les autres. Etre soi permet de se sentir libre, sans porter de masque pour plaire et sans accorder d’importance à l’opinion des autres.

Mais être authentique requiert de bien se connaître et d’avoir une bonne estime de soi. Or, nous sommes nombreux à être dans le déni de notre véritable personnalité, par ignorance ou par manque de volonté d’aller à notre propre rencontre.

Et si nous ne sommes pas authentiques avec nous-mêmes, comment pouvons-nous l’être avec les autres ? 
Tout commence par une introspection, afin de mieux de se connaître et de pouvoir être soi-même, envers soi et avec les autres.

Etre soi même

ETRE SOI par Diane Gagnon

Êtes-vous capable d’être vous-même même si cela dérange les autres? 
Osez-vous vous montrer tel que vous êtes même si pour cela d’autres personnes s’éloignent de vous?

Combien d’entre nous ont dû se cacher, s’effacer, jouer d’autres rôles que le leur pour être aimé de leur famille, de leur entourage, de leur milieu ?

Il nous faut bien un jour constater que chaque fois que nous n’osons pas être totalement nous-mêmes, nous nous renions ! Nous nions ce que nous sommes parce que nous croyons faussement que ce que les autres pensent de nous est plus important que notre propre bonheur.

Nous croyons que si nous nous conformons à ce que les autres attendent de nous, nous serons enfin aimés. Mais à quoi bon être aimés pour ce que nous ne sommes pas ?
Que de souffrances ainsi engendrées ! Toutes ces douleurs créées par nous, de peur que les autres ne nous aiment pas ! Mais alors, qui aiment-ils? Le rôle que nous jouons? Le personnage que nous endossons? Nous perdons un temps fou et une énergie folle à tenter d’être autre chose que ce que nous sommes ! Nous nous perdons ! Nous développons des maladies, physiques ou psychologiques, en tentant de tout faire pour être aimés mais pourtant, ce n’est pas nous qui sommes présents !

Nous avons besoin d’être aimés mais ce n’est pas nous que nous montrons ! Chaque fois, nous disparaissons un peu plus, jusqu’à nous perdre dans ce dédale de chemins tortueux pour ne pas nous afficher tels que nous sommes.

Peu importe si notre environnement juge ce que nous sommes, peu importe si les autres n’acceptent pas ce que nous sommes profondément, ce n’est pas en nous reniant que nous les aiderons à évoluer !

En nous reniant, nous régressons et nous les maintenons dans une position rétrograde qui manque d’amour. Mais en osant nous afficher comme nous sommes, en accueillant ce que nous sommes pour enfin nous montrer au grand jour, nous contribuons à l’évolution de notre entourage, même si leur réaction primaire ne nous donne pas à croire que cette évolution se fera un jour.

Regardons le chemin parcouru par ceux qui étaient calomniés il y a à peine 50 ans mais qui ont osé se tenir debout : notre société s’est ouverte aux différences, nous avons ouvert notre cœur, pour la plupart d’entre nous en tous les cas, et nous avons cheminé avec ceux qui nous présentaient d’autres options de vie, de choix, de personnalités.

Alors cessons d’avoir peur, cessons de nous renier pour plaire aux autres et nous conformer à leurs attentes. Ce n’est qu’en étant vraiment nous-mêmes que nous nous permettrons de goûter au bonheur.

En prime, nous contribuons ainsi à l’évolution des autres et des mentalités. Et ce n’est pas rien ! C’est une magnifique responsabilité que d’éclairer les coins sombres de notre humanité !

Oser etre soi

LE COURAGE D’ETRE SOI par Jacques Salomé.

Le courage d’être soi ne se transmet pas par les gênes, pas plus qu’il ne nous est donné ou offert à la naissance par quelques bonnes fées ou devins qui se seraient penchés sur notre berceau pour y déposer ce qui est souvent considéré comme une vertu.

Le courage d’être soi ne s’acquiert pas à partir de faits d’armes ou d’actes héroïques sur des champs de bataille ou dans des combats pour vaincre un ennemi, il se découvre et se développe à partir d’une confrontation et d’un dépassement de soi même. Il ne vise pas à vaincre ou à convaincre, mais à croître, à permettre un grandissement de l’intérieur. Il va naître d’une lutte contre nos conditionnements et habitudes, d’une plongée dans nos zones d’ombre et surtout d’une confrontation avec nos culpabilités, avec la peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir aimer ou de mal aimer.

Le courage d’être soi est une conquête qui doit se confirmer chaque jour, il est l’aboutissement d’un cheminement semé de découvertes et de déceptions, d’enthousiasme et d’obstacles. Il s’appuie sur le dépassement d’un certain nombre de leurres et de croyances erronées.

Le courage d’être soi va se révéler à nous au travers d’une succession d’épreuves. Il devra se nourrir à des racines autour de la confiance en soi, du respect de l’ex-enfant qui est en nous, de la responsabilisation pour l’adulte que nous sommes devenus.

Et pour cela nécessiter un nettoyage de la tuyauterie relationnelle avec notre passé, un lâcher prise sur les ressentiments, les regrets, les amertumes ou les accusations sur les personnages clés de notre histoire.

Le courage d’être soi suppose d’aller au-delà des loyautés invisibles, des fidélités qui nous enferment pour accepter d’oser sa propre vie, sans se sentir coupable de la vivre à temps plein.

Trouver la bonne distance dans une relation proche, se définir et surtout refuser de se laisser définir par nos proches, ceux qui prétendent nous aimer et qui voudraient trop souvent nous mettre au service de leurs besoins et désirs, cela suppose de prendre le risque de faire de la peine, d’être mal jugé, d’être perçu comme égoïste ou sans cœur.

Le courage d’être soi va s’imposer parfois à nous comme une nécessité, celle de sortir de la survie, pour naître enfin à la vie.

Femme qui se transforme. Etre soi

Savez-vous qui vous êtes ?

Combien de personnes savent qui elles sont réellement ?
Avez-vous la vie que vous souhaitez avoir ?
Ou vous êtes-vous perdus dans un métier, une personnalité, ou une vie qui ne sont pas les vôtres ?

Nos programmations subconscientes

Les recherches scientifiques de Bruce Lipton, biologiste du développement, nous expliquent que nous avons toutes et tous été programmés, conditionnés dès notre naissance, afin de répondre et de correspondre aux souhaits et attentes de nos parents, de l’école, de la société, de notre environnement.

De 0 à 7 ans, notre cerveau est comme un disque dur vierge qui télécharge des programmes petit à petit. Les premiers à y insérer des programmes sont nos parents, puis notre famille élargie. Viennent ensuite l’école, la société, et notre environnement de manière générale. Nous adoptons par conséquent les comportements et apprentissages de notre entourage.

A l’age adulte, 95% de notre vie se déroule à travers ces programmations subconscientes et seulement 5% à travers notre propre créativité et notre libre arbitre. 
En termes plus clairs, nous vivons 95% de notre vie en pilote automatique (notre subconscient) et 5% grâce à nos propres choix (notre conscience).

De ce fait, nous ne sommes que très rarement nous-mêmes, et bien davantage le reflet de ce pourquoi nous avons été programmés. 
Lorsque nous constatons que nous devons fournir beaucoup d’efforts pour parvenir à certains résultats, et ce quel que soit le domaine de notre vie, c’est que nous sommes en train de lutter contre notre subconscient afin d’exprimer notre propre personnalité.

Mais tant que nous serons inquiets de ce que nos parents, notre entourage, la société pensent et attendent de nous, nous ne trouverons pas les vraies réponses à nos questions.

Apprendre à être à l’écoute de soi

Écoutez votre voix intérieure, apprenez de nouvelles choses, faites de nouvelles expériences, ouvrez-vous à ce qui vous est inconnu. Et choisissez ce qui VOUS correspond.

Si vous faites ce que vous avez toujours fait, si vous avez toujours les mêmes activités, les mêmes connaissances, les mêmes relations, les mêmes croyances, vous ne pourrez pas évoluer et découvrir qui vous êtes.

Notre programmation subconsciente n’est PAS une fatalité. 
Nous pouvons désapprendre pour réapprendre, supprimer des programmes de notre disque dur pour en ajouter de nouveaux. Aller à la rencontre de soi par un travail intérieur et de nouvelles expériences permet se révéler tel que l’on est vraiment.

Cette introspection peut se faire seul(e) mais l’accompagnement par un coach accélère nettement les choses. 
Grâce aux questions qu’il vous pose et aux méthodes proposées, vous pouvez plus rapidement et facilement identifier qui vous êtes et vous autoriser à devenir enfin vous-même.

Visage qui ôte son masque pour etre soi

Vous aimez les livres de développement personnel ?

Découvrez les miens sans plus tarder et devenez votre propre coach !

Vous souhaitez me suivre sur les réseaux sociaux ?

Abonnez-vous à ma page Facebook ou à mes comptes Instagram, Twitter, Pinterest et LinkedIn.

Vous aimez mes articles ?

Abonnez-vous à ce blog et partagez-les, ils pourraient vous aider et aussi aider vos proches.
Je répondrai également à vos commentaires avec grand plaisir ! 🙂

Anne-Sophie, alias Coaching RenEssence.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll to Top
%d blogueurs aiment cette page :